AMIF

Le Fonds Européen pour l’Asile, la Migration et l’Intégration (AMIF) est un instrument financier de la Commission Européenne, qui vise à une meilleure gestion des flux migratoires et au renforcement et au développement d’une approche commune de l’asile, de la migration et de l’intégration.

Les 4 objectifs principaux sont :

  • Le renforcement et le développement de tous les aspects du Système Communautaire Européen de l’Asile (Common European Asylum System) ;
  • L’appui à la migration légale vers les états membres en accord avec les besoins économiques et sociaux de ces derniers et la promotion d’une intégration effective des citoyens non-UE ;
  • L’amélioration de stratégies de retour transparentes et efficaces au sein des états membres, y compris la lutte contre l’immigration illégale, l’accent étant mis sur la durabilité du retour et une reprise effective des réfugiés par les pays d’origine et de transit ;
  • Le renforcement de la solidarité et des parts de responsabilité entre les états membres, en particulier pour ceux qui subissent le plus clairement les flux migratoire et d’asile.

L’offre de Solentra (contribution au 2ème objectif) : renforcement de l’expertise des employés du CPAS, de manière à :

  • Jouer le rôle de relai dans la lecture du nouvel environnement (travailler dans le respect des différences)
  • Mobiliser les forces (résilience)
  • Reconnaître, lorsque la résilience fait défaut (ce qui suppose qu’elle ait été mobilisée), l’existence d’un trop grand dommage psychique chez des réfugiés reconnus, susceptible d’entraver l’intégration.
  • Référer à temps et de manière adéquate

Le renforcement de l’expertise comprend :

Un module de formation de base (1)

  • Formation de deux jours pour chaque province (10 formations de deux jours)
  • Objectif : apprendre à reconnaitre problèmes psychosociaux relatifs au traumatisme, au deuil, à la migration et à l’acculturation ; apprendre à les distinguer l’un de l’autre ; détection précoce ; référer un bénéficiaire ; rôle d’un employé du CPAS en matière d’accompagnement psychosocial (mobiliser la résilience, travailler dans le respect des différences et pratiquer la détection précoce)
  • Renforcement des CONNAISSANCES en matière de processus psychiques liés à la migration, à l’acculturation et à la fuite (traumatisme)

Un module de formation spécialisé (2)

  • 10 formations spécialisées de 4 heures par province (à la condition que la formation de base ait été achevée)
  • Objectif : se focaliser plus étroitement sur les thèmes abordés au cours de la formation de base. Deux demi-journées de cours sont prévues pour chaque thème. Le travail se fera autour de cinq thèmes spécialisés et s’appuiera sur une approche respectueuse des différences. L’offre est adaptée à la demande. Le point focal peut varier en fonction des régions. Les thèmes susceptibles d’être abordés sont par exemple la culture afghane, les dynamiques du regroupement familial, l’automutilation, l’addiction, la torture, les outils favorisant la résilience, etc.
  • Renforcer les CONNAISSANCES et acquérir des COMPETENCES en matière d’accompagnement psychosocial respectueux des différences des primo-arrivants

Un module d’intervision (3)

  • 3 séries de 3 intervisions par province toutes les 8 semaines (demi-journée)
  • Maximum 10 personnes par groupe
  • Au cours des intervisions, un psychologue expérimenté offre conseils et appui autour d’un cas.
  • Acquisition de COMPETENCES et initiation d’un changement d’ATTITUDE

Le but du renforcement des compétences est d’améliorer le niveau de qualité et d’efficacité de l’accompagnement psychosocial offert aux réfugiés par les CPAS, en opérant un transfert durable de connaissances et en mettant à disposition des outils tirés d’études de cas dans lesquelles l’attention s’axe sur la détection précoce des traumatismes et d’autres problèmes psychiques.

Contact

Nieuwsbrief