Solentra est porteuse d’espoir et de rêves nouveaux

Le nom de Solentra est synonyme de Solidarité et Traumatisme. Mais également d’espoir et de rêves nouveaux.

Nous diagnostiquons et traitons les jeunes réfugiés et leurs familles. Les enfants et les jeunes migrants ayant fui la guerre dans leur pays, avec ou sans leur famille. Ces situations sont souvent à l’origine de troubles psycho-traumatiques complexes. C’est dans ces traumatismes de guerre que réside notre domaine d’expertise.

Notre mission générale est d’améliorer l’accessibilité et l’efficacité des soins de santé mentale. En tout temps et en tout lieu. Solentra est une asbl et fait partie de PAika, le département de psychiatrie infantile et juvénile de l’UZ Bruxelles.

Nous fonctionnons par ailleurs selon les principes d’une entreprise sociale. Nous concevons la santé au sens large du terme. Car les douleurs psychiques et les troubles mentaux ne sont pas les caractéristiques du seul individu. Ils constituent plutôt la somme de divers facteurs et éléments environnementaux à l’œuvre dans la société.

Ce contexte joue par conséquent un rôle crucial dans le bien-être d’une personne.

Experts dans le domaine de la psychiatrie transculturelle

Le processus migratoire a pour conséquence de déraciner et cela est particulièrement vrai pour les jeunes, qu’il arrache brusquement à leur environnement familier. En résultent des traumatismes qui ont un énorme impact d’une génération à l’autre.

Ce, alors même que la culture, la langue et le réseau social jouent un rôle si important dans la formation de l’identité, identité qui exerce à son tour une influence directe sur le bien-être de toute la famille.

C’est la raison pour laquelle il nous faut tenir compte de ces facteurs dans la prévention et la prise en charge des troubles émotionnels et comportementaux.

L’asbl Solentra est experte en psychiatrie transculturelle. C’est grâce à cette expertise que nous contribuons à établir une société aux vertus curatives, optimalisant les chances d’intégration et de création de liens.

Solentra et la méthode PACCT©

Il n’est pas toujours facile de trouver son chemin dans le secteur de l’aide sociale, que ce soit pour la famille migrante ou pour l’intervenant.

Seule une minorité des famille migrantes va à la recherche d’une aide psychiatrique, en raison des obstacles culturels et de difficultés telles que les barrières linguistiques et les problèmes socio-économiques. Cet état de faits a pourtant aussi pour effet de priver les enfants de chances essentielles.

Nous avons développé une méthodologie spécifique afin améliorer l’accessibilité et l’efficacité de l’aide psychologique à destination de notre groupe-cible : PACCT®, soit en clair ‘Psychiatry Assisting the Cultural diverse Community in Creating healing ties[1].

Consultez cet article pour en savoir plus.

Renforcer et élargir le réseau de prise en charge

La migration et l’adaptation à une nouvelle culture sont génératrices de bien des incertitudes. Les enfants ont bien souvent encore un pied dans la culture de leurs parents et l’autre déjà dans la nouvelle société. Relier ces deux cultures constitue pour eux une mission de développement supplémentaire.

Nous souhaitons par conséquent renforcer et élargir le réseau de prise en charge tout autour des familles migrantes/ immigrées.

Nous atteignons cet objectif en :

  • mobilisant des sources (in)formelles au sein de l’environnement des enfants : les voisins, les accompagnateurs des activités périscolaires, la famille élargie, les organisations de première ligne, les organisations de quartier, l’école.
  • soutenant les intervenants en cas de suspicion de problèmes psychologiques sévères chez un enfant.

Nieuwsbrief